Sélectionner une page

Peut-être que lorsque vous pensez aux jumelles, vous pensez à l’observation des oiseaux, à la chasse ou à la randonnée en montagne, à la voile ou aux soirées d’été sur la plage à regarder le ciel étoilé. Les jumelles peuvent aussi être utilisées à des fins professionnelles ou militaires, mais même les enfants en ont une parmi leurs jouets ! En bref, les jumelles sont un objet transversal, également utilisé dans les stades, les concerts et le théâtre. Et la nuit ? Il existe des modèles conçus pour être utilisés la nuit. Voyons comment ils travaillent ensemble.

Vision nocturne

Même la nuit, il y a toujours des sources de lumière provenant de la lune, par exemple, et les jumelles de nuit ne font que capturer cette source de lumière et l’amplifier. Généralement, l’image finale est obtenue en utilisant une échelle verte. Depuis l’apparition des premières jumelles qui permettaient la vision nocturne, on a compris l’importance de cet outil, très utile dans certaines circonstances. Le progrès technologique progressif des jumelles de vision nocturne est classé par générations, c’est-à-dire :

première génération : une technologie brevetée par l’armée américaine et utilisée pour la première fois pendant la guerre du Vietnam. Les modèles de ce type sont plutôt lourds et fonctionnent mieux avec la présence de la pleine lune, la lumière ambiante est amplifiée jusqu’à 1000 fois ;
la deuxième génération : une technologie qui permet d’obtenir des images de meilleure qualité même dans des conditions de luminosité quasi nulle, comme les nuits sans lune. La lumière ambiante est amplifiée d’environ 20 000 fois ;
troisième génération : les modèles de ce type ont une consommation d’énergie plus élevée, mais parviennent en même temps à amplifier la lumière ambiante jusqu’à 50 000 fois ;
quatrième génération : les modèles utilisés presque exclusivement dans le secteur militaire appartiennent à cette catégorie. Ils permettent d’obtenir la meilleure résolution de l’image de nuit et ont une très large gamme.

Que choisir parmi toutes ces technologies ?

La quatrième génération est-elle toujours le meilleur choix ? La réponse dépend. Le modèle le plus puissant n’est pas toujours le meilleur, car beaucoup dépend de l’utilisation de jumelles.

Infrarouge

Les jumelles de nuit ne fonctionnent-elles qu’avec une source de lumière minimale ? Il existe des jumelles dites infrarouges, qui non seulement reçoivent la lumière ambiante et l’amplifient, mais sont aussi équipées d’un illuminateur (infrarouge) qui éclaire la pièce. Il s’agit de rayons non visibles à l’œil humain, qui rebondissent sur le milieu environnant et sont ensuite captés par des capteurs montés sur les jumelles. Ce type de technologie n’a pas besoin de source de lumière ambiante, naturelle ou artificielle, et peut donc être utilisé même dans l’obscurité totale.

Les jumelles thermiques sont également mentionnées dans la catégorie des jumelles de nuit. Ce type de modèle est capable de détecter la chaleur des personnes et des objets dans l’environnement et, grâce à cela, de renvoyer une image, appelée carte thermique, dans laquelle les éléments chauds sont plus visibles que les éléments froids.