Quand le collagène est-il recommandé ?

Nous avons déjà parlé ici du sport et des compléments alimentaires et, vous savez, je ne suis pas en faveur d’une supplémentation sans conseils professionnels appropriés. Ma prémisse est qu’avant de consommer tout produit de ce type, il faut bien étudier si on en a vraiment besoin ou s’il pourrait nous faire plus de mal que de bien ; puisqu’il ne faut pas oublier que, dans certains cas, il peut être contre-indiqué pour notre organisme. Dans cet article, je veux que vous compreniez ce qu’est le collagène et dans quels cas sa consommation peut être vraiment bénéfique ou, au contraire, contre-indiquée.

Qu’est-ce que le collagène ?

C’est une protéine de l’organisme qui fait partie du tissu conjonctif, faisant partie des fibres résistantes et flexibles des articulations, des os, de la peau, des muscles, des tendons et qui fournit de l’élasticité à notre peau en prévenant la flaccidité et les rides.

Comment obtenir du collagène ?

En fait, cette protéine est générée par notre organisme, seulement que, en vieillissant, sa synthèse diminue peu à peu, étant donc plus nécessaire sa supplémentation en cas d’âge supérieur à 60 ans. Il est également très important de garder à l’esprit que pour produire du collagène, nous avons besoin de l’apport de vitamines telles que A et C, que l’on trouve principalement dans les légumes et les fruits – agrumes, fraises, brocolis, carottes, tomates, épinards… -. Par conséquent, s’il est complété avec du collagène, pour obtenir de meilleurs résultats et un plus grand effet du supplément, il est très important qu’il soit accompagné par une alimentation équilibrée, variée et saine.

Qui devrait ou ne devrait pas prendre du collagène ?

Le supplément de collagène a peu de contre-indications et ne devrait pas affecter la santé, et vice versa, mais nous devons être prudents et prudents et toujours consulter un spécialiste avant de le consommer. En général, sa consommation est conseillée pour les sportifs professionnels ou les personnes qui s’entraînent plusieurs heures par jour. La raison en est que l’activité physique provoque l’usure du cartilage au niveau des articulations, ce qui peut causer des blessures telles que la chondromalacie, l’arthrose, la tendinite… Et le collagène pourrait aider à la prévention. Il est également recommandé chez les personnes âgées (en tenant compte des précautions expliquées au point suivant) ou qui souffrent de maladies telles que l’arthrose, car il est prouvé qu’il améliore la fonction articulaire et peut réduire la douleur. Et enfin, chez les personnes qui décident de manger végétalien ou pauvre en protéines animales.

Attention ! Attention ! Attention !

Dans le cas des personnes âgées, ce serait le type de population idéal pour ce supplément en raison de l’âge, mais elles devraient toujours être prudentes en cas de traitement médicamenteux, car le collagène peut causer des dommages.

Attention aussi chez les diabétiques

Si nous souffrons de problèmes gastriques, nous devons observer leur tolérance.
Ne pas prendre de suppléments pendant une longue période, se reposer tous les 2-3 mois au moins un mois et ne pas dépasser la dose recommandée de 10 grammes par jour. Ne pas consommer en cas de : phénylcétonurie, hyperuricémie, insuffisance rénale ou hépatique.

f }